Mininourson marche. Depuis un mois, il marche. C'est arrivé tellement doucement, tellement naturellement que je n'ai rien vu.

Peu avant ses 7 mois il a commencé à se déplacer à 4 pattes. Vers 8 mois Mininourson c'est redressé, et tentait de se déplacer en poussant des objets. J'étais sûre qu'il marcherait bientôt, et puis... plus rien. Juste après ses 10 mois, il ne voyait que par son chariot de marche et pouvait faire plus de 10 allers-retours d'affilée sans se lasser. Ce coup-ci, j'étais vraiment sûre, il allait bientôt se lancer ! Mais c'est alors que la super technique dite "du pingouin" (imaginez une démarche dodelinante mais tout de même rapide... sur les genoux !) est arrivée. Se balader à genoux (je vous déconseille d'essayer, ça fait mal...) semblait bien moins contraignant que de se lancer à marcher. Ce fût donc le déplacement préféré de Mininourson jusqu'à quelques jours après ses 11 mois, où il fît ses deux premiers pas. Là, c'était sûr, la marche était bientôt acquise !... Et bien non, toujours pas, les pas restaient au chiffre de 2, et peu de temps après son premier anniversaire, il y eût une période de régression. Il ne savait plus descendre des petites hauteurs et semblait coincé lorsqu'il était debout. J'avais entendu que parfois, une période de régression pouvait précéder une acquisition, une sorte de période de rangement pour le cerveau. J'y croyais, car Mininourson avait fait cela avant certaines acquisitions comme la position debout. Vers 12 mois et demi, je l'ai vu reprendre confiance en lui concernant sa motricité, demander de moins en moins d'aide, puis je l'ai vu se lancer. Deux pas, trois pas, 7 pas ! Jusqu'à ce jour où Papapanda rentra du travail, fixa Mininourson, me regarda avec des yeux ébahis et me dit : "Mais il marche !", et moi de percuter : "ha ben oui, il marche !".

Cette évolution lente mais naturelle m'a permis de me défaire de cette attente, et de m'intéresser au chemin plutôt qu'à l'arrivée. Et c'est tellement plus intéressant ! J'en apprends tellement plus à regarder les différentes étapes qu'il parcourt avant d'arriver à une finalité plutôt que d'attendre la finalité elle-même. Je remarque alors tellement de choses qui passaient jusque là inaperçues. Je trouve ça tellement enrichissant de l'observer, observer ses gestes, comme ils deviennent précis, observer les liens qu'il fait entre des objets, des situations ou des mots, observer les choses qu'il fait en nous imitant, c'est passionnant !

Indépendance bébé

En attendant, Mininourson il marche bel et bien. Regardez-le prendre son indépendance. Tout un monde s'ouvre à lui, et à présent, nous allons devoir nous habituer à courir, car il file vite le bonhomme !