"Moi j'ai donné des claques* à mes enfants et ils n'en sont pas morts"

mamaours blasée


L'argument (si on peut appeler cela comme ça) ultime, celui contre lequel on ne peut absolument rien. En effet, ils n'en sont pas morts...
Mais, mais, mais ! Les gens qui utilisent ses arguments sont-ils au courant que "en vie" ou "mort" ne sont pas les deux seuls états psychologiques et physiques possibles d'une personne ?...


*vous pouvez remplacer par tout autre traumatisme physique ou psychologique, ça marche aussi.